EXPOS(e)

Depuis 1998, voire même avant, je montre le "travail" que je fais, tout medium peut être utilisé, tout dépend du lieu, du moment, de la contrainte. Depuis les confins de la campagne Normande, jadis, jusqu’à la très éloignée contrée thaïlandaise ou bien encore Nice, Sarlat, ici ou là, je montre ce que je fais.

la pièce qui sera présentée :

"Freud, piège à cons", 2020

60x60cm, papier brillant, contrecollé Dibond.

7 exemplaires plus épreuves d'artiste.

SALO IX

du 21 au 25 juillet 2021

111 bis Boulevard de Ménilmontant - 75011 Paris - Métro Ménilmontant

voici la sélection des artistes :

Aleksandra Andrzejewska, Théophile Arcelin, Maria Arendt, Frédérique Athenaïs-Dalmore, Eugénie Bachelot Prévert, Kati Banda, Olivia Barani, Philippe Barnier, Sarah Barthe, Amie Barouh, Muriel Baumgartner, Alain Barret, Tamina Beausoleil, Catherine Benas, Nathalie Bibougou, Gwenaël Billaud, Mauro Bordin, Laurent Bouckenooghe, Damien Cabanes, Céline Cadaureille, Marie-Jeanne Caprasse, John Carrid, Jacques Cauda, Fabrice Cazenave, Gokce Celikel, Emilie Chaix, Benoit Chapon, Dominique Chazy, Human Chuo, Anne Cindric, Daphne Clairajhat, Maria Clark, Aleksandra Czuja, Ayako David Kawauchi, Marielle Degioanni, Gérard Denis, Laure Djourado, Dom Garcia, Muriel Dorembus, Sébastien Duranté, Cornelia Eichhorn, Delphine Epron, Tarik Essalhi, Céline Excoffon, Isabelle Faccini, Dominique Forest, FullMano, Aurélie Galois, Justine Gasquet, Fanny Gosse, Céline Le Gouail, Julien Griffaud, Anthony Gripon, Guacolda, Natacha Guiller, JB Hanak, Steven C. Harvey, Emmanuelle Hiron, Marion Jannot, Katia Kameneva, Tomasz Kaniowski, Laurie Karp, Lyonel Kouro, Flore Kunst, Marie-Claire Laffaire, Sophie Laronde, Cendres Lavy, Sébastien Layral, Julien Legars, Frédéric Léglise, Lucas Levon, Lucie Linder, Nils L.L., Annie Lunardi, Inhee Ma, Ingrid Maillard, Sandra Martagex, Samuel Martin, Aleida Martinez, Anne Mathurin, Marine Médal, Camille Mercandelli-Park, Thibault Messac, Mère Michet, Julie Milou, Vitaly Molka, Camille Moravia, Jacques Muller, Maho Nakamura, Caramello Nancy Cyneye, Laurence Nicola, Philippe Nicolas, Demetra Nikolopoulou, Rosalie Oakman, Cath Orain, Daisei Oshima, Muriel Patarroni, David Perchey, Julie Perin, Joël Person, Marine Pierrot Detry, Pascal Pistacio, Lauriane Povero, Marianne Pradier, Vincent Puren, Jeanne Rimbert, Eric Rondepierre, Auréline Roy, Stéphane Rozencwajg, Romain Sadier, Lisa Salamandra, Clotilde Salmon & Sonia Kuipers, Francesca Sand, Delphine Sandoz, Cheyenne Schiavone, Lia Schilder, Alice Sfintesco, Alberto Sorbelli, Vanda Spengler, Debora Stein, Magali Suire, Raphael Tachdjian, Nathalie Tacheau, Dalibor Tanko, Anne-Claire Thevenot, Thibaud Thiercelin, Tisto, David G. Tretiakoff, Julia Tsapurak, Uter, Anne Van Der Linden, Bérénice Vergé, Doïna Vieru, Hannibal Volkoff, Jojo Wang, Dominique Weill, Yxes Y, Anne-Sophie Yanoco, Wenjue Zhang, Jola Zauscinska

Exposition de photographies inédites

"Thaïlande 2013"

à la gare Robert Doisneau à Carlux (24)

2021

19 mai- 21 juin

Avec le soutien de

Q

exposition personnelle, la ligne bleue, Carsac (24)


exposition regroupant des pièces éclectiques récentes et anciennes, néon, dessins, installation, photographies.

"Q" une expo perso en

du 1 Août au 6 Septembre 2020

lalignebleue2020.mp4

"Q"

Une exposition, pour public averti

déconseillée au moins de 16 ans.


"travail à Pataya / blowjo"

Job écrit en néon (verre soufflé), lumière rose, souffler en anglais se dit Blow.

2013 - 2020

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

dessins, encadrés, sous verre, , 22.5x28 cm


Cabinet utopique

"révolution, miroir aux alouettes"

Villa Cameline, Maison Abandonnée, Nice.

Répandus partout de manière invasive, parasite et mystérieuse, ces points, ces trous ouvrent sur un monde parallèle déformé et déformant où tout devrait être possible, tous ces points s’agglutinent autour de la forme d’un poing, poing levé qui appelle à l’action, à la révolution, révolution qui semble aujourd’hui impossible et pourtant sans nul doute nécessaire, indispensable pour envisager un monde utopique, un « poing » c’est tout !

(réactivation d'une pièce protocolaire nommée " un poing, c'est tout".)

Le M3, Montignac-Lascaux


L eM3 a depuis cessé toute activité, pour les raisons évoquées dans le texte ci-dessus.

25 ans de la Galerie du Tableau

Marseille


Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Mixologie

Numthong Gallery, Bangkok

c'est plus moi

Villa Cameline, Maison Abandonnée, Nice.



Anthume installation invasive d’Anthony de nouveau à la villa Cameline, une nouvelle fois n’est pas coutume. Une expérience qu’il vous faut éprouver dans les volumes de l’étrange Villa Abandonnée qui est comme vêtue d’un costume d’écume. La demeure est emplie de cette légère douceur, rassurante et inquiétante à la fois. L’installation éphémère in situ du Faiseur est mue par l’envie de jouer, d’expérimenter et sans nul doute de partager un moment, lové entre les murs de la Villa revisitée.



Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Aux 100 ans de la loi Malraux

Lanterne de Morts, Sarlat (vue de nuit)


Installation monumentale éphémère in situ, 306 mètres de tissu lamé argent, 110 mètres de drisse, sur La Lanterne des Morts, Sarlat, 2013. L’anniversaire des 100 ans des premières lois de protection du patrimoine fût pour moi l’occasion de réaliser un événement marquant à Sarlat, En protégeant symboliquement un de ses bâtiments « phare » en le couvrant d’un tissu argent ; ce tissu a plusieurs vocations, celle de protéger mais aussi celle de révéler ce monument qui fut temporairement vêtu d’un habit de lumière, à la fois poétique et énigmatique car quelque peu fantomatique.

L'Art en kit

Montignac-Lascaux

Pièce protocolaire : Est fourni le gabarit à découper, le visuel d’une installation déjà réalisée. Se procurer un paquet de gommettes-autocollantes multicolores. Coller les gommettes de façon aléatoire mais dense autour du gabarit fourni (dont le contour aura préalablement été découpé). Coller le reste des gommettes de manière très éparse dans le lieu où est mis en oeuvre le protocole, en veillant à ce que la densité de gommettes augmente en approchant du contour du poing.


Image paradoxale, jeu de mot visuel ; « un point c’est tout » est une expression qui met un terme à toute discussion, alors que le poing levé lui laisse présager le début d’une action... révolutionnaire, paradoxe aussi dans la mise en œuvre où l’utilisation des gommettes, les points de couleur de l’univers enfantin, contraste avec l’image «adulte» du poing levé rebelle. Le processus, lui, permet d’introduire cette image révolutionnaire de manière ludique, expansive et parasite, est ce que je joue? Suis-je sérieux ? A chacun de se projeter et de répondre à cette question, un point c’est tout ! »


Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

EnJeux

Sarlat

Salon de Montrouge 2012

Montrouge

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

ISO²

Périgueux

par SPMBB collectif en résidence àrigueux pour Ondes de Choc à l'Espace Culturel François Mitterrand - Agence Culturelle Départementale Dordogne-Périgord

SPMBB : collectif plasticiens : Eric Solé, Michel Brand, Inna Maaimura, Nicolas Bazès, moi-même.

Kératine expansion

Anthony Gripon & Eric Solé, Sarlat

plumes d’oie et numéro de la Maison Des Artistes en adhésif or

Installation non praticable

Chapelle Saint Benoît 24200 Sarlat

"le rêve d'Icare"

Sarlat

L’idée de départ est assez simple c’est la mise en image d’un jeu de mots avec le symbole de cette soirée patrimoniale à Sarlat depuis plusieurs années, la chandelle et champs d’ailes, par association d’idées ce jeu de mots/image a pris du corps :

-L’une de mes dernières réalisations est un dessin où l’on peut lire « ailes » mot constitués de centaines de perforation faites par brûlure.

-Au musée des beaux arts et de la dentelle d’Alençon (Orne) ma ville de naissance, est présenté « Dédale et Icare » un tableau qui me toucha adolescent ; Icare dont le rêve était de s’envolé tel un oiseau pour fuir la crête avec Dédale, ils confectionnèrent une paire d’ailes faites de plumes assemblées avec de la cire, en s’élevant vers le soleil malgré les conseils de Dédale la cire se mis à fondre et Icare chu…

Ces chandelles constituées de cires et de feux sont comme le souvenir des ailes d’Icare, souvenir d’autant plus fort que ces chandelles sont disposées sur des tombes, d’où, tel un champ, une floraison d’anges a peut être pris son envole…

L'Art est ouvert

Sarlat

SoloShow

Galerie On Dirait La Mer, Marseille.

Anthony Gripon au musée

Musée d'art et d'histoire, Villeneuve Loubet.

affiche alternative censurée

100 titres

Galerie Sintitulo, Mougins.

exposition personnel.

Solo Show

Galerie du tableau, Marseille.

1998 Galerie Gallo, Nice

Exposition collective : Jean Luc Verna, Struss, Sarah V Bernard, Julien Bouillon, Werner Pfarr.